Grace Sophrologue à Saint-Raphaël

Centre Sigma EPSILON II, 1846 Boulevard du Cerceron, 83700 Saint-Raphaël
06 58 37 84 28
Les Lundi, Mardi, Jeudi et Vendredi de 9h à 12h30 et de 14h à 19h.
Sophro' Logique
Gestion du stress... Fatigue... Insomnie...Préparation mentale examens scolaires...
 

Grace Sophrologue à Saint-Raphaël

Sophro' Logique
Gestion du stress... Fatigue... Insomnie...Préparation mentale examens scolaires...

La respiration

Articles

"Le mental est le maître des sens, mais c'est la respiration qui gouverne le mental" Maurice MARTENOT

 

Le souffle représente le premier contact de l'être humain avec son environnement naturel

Du premier cri du nouveau né, jusqu'au dernier souffle du mourant, sans relâche, elle accomplira sa mission : nourrir l'être physique de la principale force vitale, l'air ambiant.

Elle permet aussi la relation verbale avec autrui (sans l'action du souffle sur les cordes vocales, celles-ci ne pourraient entrer en vibration).

Sommes nous assez conscients de l'influence  que la qualité de notre respiration peut avoir sur notre équilibre général ?

La circulation sanguine et l'état nerveux, principaux facteurs de santé, dépendent fondamentalement de la respiration, comme l'état du psychisme mental.

Ainsi s'explique l'intérêt que les anciens attachaient à la respiration.

Danses, chants, psalmodies accompagnant depuis l'antiquité les rites magiques ou religieux avaient sur la respiration une influence indéniable.

De nos jours les observations relatives aux problèmes psychologiques permettent de discerner les rapports de la respiration avec l'équilibre nerveux et psychique.

On remarquera à ce propos que la respiration est la seule fonction dépendant du système neuro-végétatif qui soit néanmoins sous le contrôle de la volonté.

Aussi représente t-elle la seule possibilité pour l'être conscient d'agir directement sur la fonction neuro-végétative dont on connaît l'étroite  relation avec le psychisme.

Il y a une interdépendance constante entre état émotif et respiration, la respiration influence les émotions.

 

Fonctionnement de la respiration

Chacun sait que le cycle respiratoire correspond  à la pénétration de l'air dans les poumons, puis à son rejet.

le diaphragme, qui s'abaisse en se contractant, crée dans les poumons une pression inférieure à la pression atmosphérique, ce qui attire l'air dans les poumons.

Le diaphragme en se relâchant crée le phénomène inverse et permet l'expulsion de l'air vicié.

Prise de conscience de la respiration naturelle :

Premier pas vers une connaissance de soi

La prise de conscience de la respiration représente le facteur initial de la connaissance de soi.

L'observation patiente et continue du mouvement respiratoire constitue  un moyen pratique de contrôler son mental.

En effet, pour apprendre à stabiliser l'attention (pour donner un 'point d'appui" à la pensée), il est plus naturel et plus facile de la maintenir en contact permanent avec un élément mobile qu'avec un objet fixe.

C'est d'ailleurs un exercice délicat, puisque, dés qu'on observe  la respiration, on a tendance à l'accélérer ou à la ralentir.

Chacun de nous a son propre rythme respiratoire.

Il importe au début de ne pas le modifier volontairement.

Avec une attention sans tension ni effort, nous cherchons à localiser  le mouvement qui accompagne la respiration et nous observerons son rythme lent et profond au fur et à mesure des séances quotidienne de relaxation.

Un plus grand calme général s'en suivra.

Une respiration profonde et calme est le facteur le plus important de notre santé physique et mentale.

Il y a donc intérêt à en prendre conscience le plus souvent possible dans la journée, .

En prenant l'habitude de quelques respirations conscientes avant des décisions importantes, on évite toute précipitation et l'on jouit d'un meilleur équilibre général.

Sophrologie et Respiration

En séance de sophrologie, nous pratiquons les exercices au rythme de la respiration, et principalement sur la rétention de l'air poumons vides ou pleins, ce qui permet  d'activer la détente, entraîne la concentration et travaille au fur et à mesure à  une meilleure amplitude respiratoire (inspirations et expirations de plus en plus longues).

La respiration abdominale est surtout liée à notre système neurovégétatif.

Elle a un effet bienfaisant sur tous les organes situés au dessous du diaphragme en leur faisant subir un massage profond qui favorise leurs fonctions et entraîne une meilleure circulation sanguine.

C'est en outre la respiration par excellence  qui aide à développer la sensation de ce que les Japonais nomment le 'hara' région de notre centre de gravité et lieu de notre stabilité.

 

Bien Sophro'Logiquement


Articles similaires

Derniers articles

Le coin des poètes

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.